Présentation

Avez-vous l'esprit PRATIKS ?

Il existe sur terre une catégorie de personnes  à part. Ce sont des êtres à la fois admirés et jalousés. Mi-hommes mi-mutants,  ils sont capables de replier une carte routière du premier coup dans le bon sens, de décrypter sans erreur un mode d’emploi rédigé en Coréen sur du papier toilette, de monter un meuble IKEA les doigts dans le nez, de faire une cocotte en papier les yeux fermés, de réparer une fuite d’eau en un coup de cuillère à pot… Chez certains c’est inné, d’autres se sont entraînés et se sont astreints à une discipline d’enfer pour atteindre cette qualité, ce don ou ce talent si rare, ce Graal : L’esprit pratique.

L’avoir est la garantie de traverser la vie comme on traverse un long fleuve tranquille sur un pédalo à moteur, paisiblement, calmement, en toute sécurité alors que pour l’immense majorité de la population, le quotidien s’apparente à à descendre le colorado sur un pneu percé…

C’est trop injuste !!!

Alors pour lutter contre cette inégalité monstrueuse, cette injustice flagrante voici L’ESPRIT PRATIKS.

 

Qu’est-ce que c’est : l’esprit pratiks ?

 

L’esprit pratiks c’est tout simplement la réponse à tous nos problèmes du quotidien. Avoir l’esprit pratiks c’est admettre qu’il y a forcément quelque part une personne capable de nous aider à chaque instant de notre quotidien, qu’avec un bon exemple nous sommes capables de relever presque tous les défis, qu’avoir deux mains gauches n’est pas une fatalité, que s’il faut savoir donner pour recevoir, il y a des moments où on a surtout besoin de recevoir. Avant tout, l’esprit pratiks, c’est se souvenir que nous avons tous appris les fondamentaux de la vie, le langage, les mimiques, les gestes de base, en copiant, en observant et en reproduisant les gestes et paroles des adultes. Avoir l’esprit pratiks, c’est utiliser Internet pour ce qu’il peut nous apporter de mieux dans notre vie quotidienne, c’est tordre le coup à une idée reçue complètement dépassée, je le dis haut et fort : copier c’est très bien, c'est autorisé et en plus c'est gratuit !

Abonnez vous à ce blog

Bookmark and Share

 http://www.wikio.fr

Recommander ce blog

Syndication

  • Flux RSS des articles

Texte Libre



actu

Cette semaine, on apprend à jouer à League Of Legends sur Pratiks Games, notre nouvelle chaine dédiée aux jeux vidéos !

Par Gaël Pollès - Publié dans : actu - Communauté : trucs et astuces
Jeudi 12 décembre 2013 4 12 /12 /Déc /2013 08:31

Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Pratiks s'engage pour la journée internationale de lutte contre le SIDA. Retrouvez toutes nos vidéos sur le SIDA sur notre site.

Par Gaël Pollès - Publié dans : actu - Communauté : trucs et astuces
Dimanche 1 décembre 2013 7 01 /12 /Déc /2013 11:30

Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

A l'occasion du Paris Games Week, Pratiks lance sa nouvelle chaine youtube PRATIKS GAMES !

Vous y retrouverez toutes les semaines des nouveaux tutos et des nouvelles astuces pour Jeux Vidéos. 

Par Gaël Pollès - Publié dans : actu - Communauté : trucs et astuces
Mercredi 30 octobre 2013 3 30 /10 /Oct /2013 00:00

Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Pratiks s'engage dans toutes les causes ou la prévention et l'apprentissage de gestes simples pourraient permettre de diminuer considérablement la mortalité ou les conséquences néfastes.

Pour découvrir et partager nos vidéos réalisées avec la Fédération Nationales des Sapeurs-Pompiers de France : Cliquez ici 

 

Par Gaël Pollès - Publié dans : actu - Communauté : trucs et astuces
Mardi 29 octobre 2013 2 29 /10 /Oct /2013 10:00

Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Chez Pratiks, nous prenons notre rôle au sérieux, et nous avons voulu vérifier que toutes nos vidéos de conseils étaient vraiment efficaces !

Alors pour en être sûr, rien de mieux que de mouiller le maillot et de tenter un premier triathlon en suivant à la lettre les conseils vidéos de Cyril Viennot, vainqueur de l'édition 2011, 2012 et 2013 du triathlon de Chantilly François Perraguin et Victore Debil-Caux, respectivement entraîneur du Club de triathlon de Bauvais et triathlonien professionnel.

Bien sûr, pas fou, je choisis la formule Sprint, 400 m de nage, 20 km de vélo et 5 km de course à pied.

 

Pour l'entraînement, comme les vidéos de conseils pour ça ne sont pas encore en ligne, je bricole, un peu de jogging et des longueurs en piscine feront bien l'affaire pour une première expérience... enfin je le crois.

 

Le matin de la course mon enthousiasme est à la hauteur du thermomètre, très bas. J'adore les organisateurs anglais de cette course, mais ils n'étaient vraiment pas obligés d'importer leur climat avec eux... ;)

Bref, je suis bien heureux d'avoir investi dans une combinaison de nage spéciale triathlon, 139 euros quand même, mais avec une eau à 17 degrés, ça vaut le coup !

N'ayant pas de vélo de course digne de ce nom, j'en ai loué un pour l'occasion, je le découvre quelques instants avant le départ, et décide de laisser tomber les pédales automatiques, c'est un truc à se casser la gueule quand on ne connait pas. j'ai suffisamment de nouveaux trucs à apprendre sans en rajouter.

 20130825 093948

La Préparation :

Je suis bien tous les conseils de nos champions pour positionner mes affaires dans le parc fermé, et je prends le temps de repérer les trajets d'entrée et de sortie pour chaque transition, ce serait ballot de se perdre !

Cliquez ici pour voir la vidéo de conseils pour les transitions.

 

La natation :

Bon, là, j'ai déconné : ils le disaient bien dans la vidéo de s'échauffer et de ne pas démarrer au milieu du panier pour un premier triathlon. Dans le stress j'oublie l'échauffement, saute dans l'eau juste avant le départ, et me positionne au cœur du groupe principal. Le départ est donné et je commence à crawler avec une certaine aisance, je le sens bien en fait...

50 m plus loin j'ai encaissé deux coups de pieds face, un coup de tête dans les flancs et j'ai bu la moitié du canal et cerise sur le gâteau, j'entre en hyper ventilation. C'est un truc de malade cette cohue indescriptible ! Après avoir failli me noyer, je renonce au crawl, et fais piteusement les deux cents mètres suivants à la brasse même pas coulée... J'arrive à reprendre le crawl péniblement pour les cents derniers mètres, décidemment je comprends maintenant mieux les conseils sur la cohue à éviter et surtout la natation water-polo à alterner avec la respiration sur le côté pour regarder ou l'on voit. Cliquer ici pour voir la vidéo sur la respiration en natation. Sur ma gauche une jeune fille nage le crawl avec persévérance, mais elle tire systématiquement sur sa droite, à tel point qu'après avoir harponné quelques nageurs, un sauveteur en kayak est obligé de la rattraper, elle s'éloigne du parcours et va partir sur une mauvaise partie du canal...

Inutile de préciser que je sors de l'eau le souffle coupé, loin, très loin des premiers, et que je me dirige en marchant vers le parc à vélo, le moral déjà bien entamé.

 Cliquer ici pour voir la vidéo trucs et astuces natation.


Le vélo :

 Arrivé à mon emplacement, je n'oublie pas d'enfiler mon casque en premier, retire plutôt facilement ma néoprène et, retard pour retard, je prends le temps d'avaler une pate de fruit avant de repartir avec le vélo à la main jusqu'à la sortie du parc fermé.

triathlon-4883.jpg

Les premiers mètres sont moins durs que je l'aurais pensé et je trouve mon rythme assez rapidement, forcément je n'ai pas trop tiré sur mes réserves en nageant, occupé que j'étais à retrouver mon souffle. Je pédale calmement pendant les deux premiers kilomètres surtout préoccupé d'éviter les chutes, n'oublions pas qu'il pleut toujours des cordes, et de me familiariser avec ma monture, que rappelons-le, je découvre.

Cliquez ici pour voir la vidéo sur la position et les bons réglages en vélo.

En fait c'est même la première fois que je monte sur un vélo de course moderne, un modèle de milieu de gamme qui doit quand même valoir pas loin de mille euros. Wahoo, ce truc est fantastique, et j'ai l'impression d'avaler les kilomètres avec facilité, mon moral remonte en flèche. Pourtant je sens déjà l'eau s'infiltrer dans les nombreuses ouvertures de mon casque, et j'envie ceux et celles qui ont gardé leurs bonnets de bain sous le casque, à retenir pour les triathlons froids et pluvieux !

 

Au bout de dix kilomètres j'ai trouvé un bon rythme. Si quelques furieux du longue distance me doublent comme des furies, personne de ma catégorie ne m'a dépassé depuis deux kilomètres, au contraire je commence à rattraper certains concurrents, et ça me galvanise. J'avale un deuxième tube de gel, et là, je ne sais pas quoi faire du tube vide. j'ai bien lu dans le règlement qu'il est interdit de jeter ses déchets en dehors des zones de propreté... et puis même sans être interdit, c'est du bon sens, mais que faire de mon tube vide ? Mes poches dans le dos ? ça c'est un truc à se casser la gueule pour un néophyte comme moi, déjà que prendre mon bidon c'est révélé plus compliqué que je l'aurait imaginé... tant pis, je glisse le tube dans ma combinaison tri-fonction, il tombera quand j'arriverai au parc fermé ! une astuce à vérifier avec les pros à l'arrivée ;) 

Si j'accélère progressivement, je n'oublie jamais que je n'ai pas repéré vraiment l'itinéraire avant, donc je freine prudemment avant chaque courbe aveugle afin d'éviter les mauvaises surprises, il vaut mieux perdre une poignée de secondes que de se planter.

 

je suis bluffé par l'enthousiasme des dizaines de bénévoles, arbitres, guides et agents de sécurité qui, malgré la pluie, nous encouragent tout au long du parcours, ça fait vraiment du bien ! Au quinzième kilomètre je ressens des fourmis dans les doigts et j'ai les poignets qui frottent un peu contre le guidon en position basse. Je commence à comprendre l'intérêt des prolongateurs de guidon pour les plus longues distances... et puis ma position de main ne doit pas être parfaite, parce que ces frottements désagréables devraient sans doute pouvoir être évités... A creuser pour améliorer nos vidéos !  

 

Je me prends au jeu de plus en plus, et je me paye même le luxe d'attaquer dans le dernier kilomètre de vélo. A cet instant, je me sens vraiment bien, même si je commence à sentir mon fessier devenir un peu douloureux. Heureusement que j'ai investi dans un short trifonction avec une peau de chamois pour protéger l'entre-jambes... Là je la trouve même un peu fine, mais c'est sans doute le compromis nécessaire pour pouvoir courir ensuite confortablement avec. Finalement, les temps montreront que je n'ai pas été aussi rapide que j'en ai eu l'impression, mais j'arrive à la transition requinqué et surmotivé. Je réussi une bien meilleure transition qu'après la nage, et comme j'ai fait le vélo avec mes chaussures de running, je gagne pas mal de temps... je sème mes derniers tubes de gel énergisant en tournant ma ceinture porte dossard, ça aussi c'est un sacré gain de temps et bien pratique pour accrocher les tubes de concentré d'énergie... enfin quand on n'est pas maladroit comme moi. Tant pis, dans l'enthousiasme je ne m'arrête pas pour les ramasser.triathlon-4881.jpg

 Cliquez ici pour voir la vidéo trucs et astuces vélo.


La course à pied :

Les premiers mètres sont dantesques, si je ne m'y étais pas attendu grâce aux vidéos des pro du club de Beauvais, je crois que je me serais arrêté tout de suite, tellement la sensation d'avoir échangé mes jambes contre des poteaux de bois dur était forte.

Mais je persévère... doucement, le premier ravitaillement en eau mélangée à du Redbull est salutaire, il faut dire que si depuis le début j'ai pris deux tubes de gel et une pate de fruit, je n'ai avalé qu'une gorgée de liquide sur le vélo... avec le froid ambiant on en ressent pas vraiment la soif, pourtant, il faut s'hydrater ! 

Il me faut presque deux kilomètres sur les cinq de la course à pied pour retrouver mes sensations et une allure normale. Enfin presque normale, je ressens une légère douleur dans le bas du dos, ça, ça doit être dû à ma position sur le vélo, à l'évidence je manque d'entaînement... Et surtout je suis pris d'une envie de pisser qui monte, monte... je décide de sacrifier quelques secondes pour soulager ma vessie, et remercie mes amis qui m'ont conseillé d'opter pour un ensemble deux pièces plutôt que la traditionnel trifonction une pièce, pas du tout pratique pour faire ses besoins.

Il faudra que je demande aux champions quels sont les avantages de la combinaison une pièce qu'ils portent tous, parce que là, je vois bien l'avantage de la deux pièces ! 

Le terrain est ultra glissant, et je multiplie les glissades en admirant celles pires encore de mes compagnons de galère. A certains moments on se croirait dans une de ses épreuves folkloriques si chères à nos amis brittons : les Mud races, litéralement courses dans la boue. Je suis bien content d'avoir choisi de courir avec mes Reebok Realflex, grâce à leurs semelles flexibles qui font comme des crampons carrés, elles semblent adhérer beaucoup mieux que les chaussures de running à semelles plus plates... et j'arrive enfin à doubler une petite blonde qui me rend 20 cm et 20 ans, que je suivais péniblement depuis le départ du running !

  Plus qu'un kilomètre, je ne veux avoir aucun regret et j'accélère progressivement, je sens que j'en ai encore dans les jambes, c'est le moment de tout donner, le gars à cent mètres devant, je sens que je peux le taper...

  Pourtant ils le disaient bien dans la vidéo, calculez bien votre effort pour le sprint final... J'arrive presque à la hauteur du gars à cent mètres du but, seulement c'est là que lui donne son accélération, et moi je suis à bout de souffle, proche de l'asphyxie. Les jambes sont une chose, le souffle une autre... Non seulement je ne le doublerais pas, mais la petite blonde me dépasse en trombe à cinq mètres de l'arrivée. Rageant !

 Cliquez ici pour voir la vidéo comment gérer son effort.


Je franchis la ligne d'arrivée en jurant qu'on ne m'y reprendrait plus... à démarrer trop tôt, mais déjà impatient de recommencer ! La sensation est extraordinaire ! Tout ça est pourtant parfaitement gratuit, (quoi que quand même assez coûteux) inutile, mais quelle joie, quelle satisfaction personnelle et quelle osmose momentanée avec tous ces inconnus qui viennent de vivre la même expérience, on ne se connait pas mais on se sert la main, on se congratule, on commente le coup... on est euphoriques… et je me précipite sur le dernier ravitaillement. Les organisateurs, irréprochables du début à la fin, ont vu les choses en grand, et je suis une dernière fois les conseils vidéos et écoute mon corps en alternant, voir mélangeant, quartiers d'orange, cacahuètes, fromage de Brie et banane...

Cliquez ici pour voir la vidéo sur les trucs & astuces course à pieds

 

Ca a été dur, j'ai fait pas mal de boulettes, ça aurait sans doute pu être moins pire, mais je m'en suis sorti finalement sans casse et j'ai vraiment pris du plaisir !  Et quand je regarde mes galères, surtout lors de la natation, je me rends compte que j'aurais pu presque toutes les éviter si j'avais suivi plus consciencement les conseils avisés de nos champions Cyril Viennot, François Perraguin et Victore Debil-Caux

Merci à eux, en tout cas la preuve est faite : on peut vraiment s'initier à un sport aussi exigeant que le triathlon en suivant des conseils en vidéo…

 

Par contre ça m'a donné une nouvelle idée de conseil matos, parce que le ishort ZEROD à 80 euros tout de même dont la couture s'éffiloche après la première utilisation, pas top ! 

 

Reste plus qu'à faire les vidéo de stretching post effort pour éviter les courbatures… Aïaïaï…

On s'y attèlle cette semaine !

 

 

Si vous aussi vous voulez vous initier au triathlon, retrouvez Cyrill et d'autres champions de triathlon  sur Pratiks en cliquant ici !

Par Gaël Pollès - Publié dans : actu - Communauté : trucs et astuces
Jeudi 29 août 2013 4 29 /08 /Août /2013 12:00

Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Le triathlon est une discipline sportive ou trois sports se succèdent sans interruption, natation, vélo et course à pied.

Pratiks s'est associé aux Castle Triathlon Series, une série de courses internationale ouvertes à tous et toutes pour vous présenter des vidéos d'initiation et prefectionnement au triathlon.

http://www.castletriathlonseries.co.uk

 

Ce dimanche a lieu le Triathlon de Chantilly, étape française de la série. S'il est trop tard pour vous inscrire, vous pouvez aller soutenir les participants de ce triathlon qui se déroule dans le cadre magnifique du parc du Chateau de Chantilly. De nombreuses animations sont prévues pour les petits et les grands.

 

Découvrez notre série de vidéos sur le triathlon en cliquant ici.

 

Triathlon : Vélo : Comment choisir les bons réglages et la bonne position - Pratiks.com
Le triathlon est une discipline sportive consistant en l'enchaînement de trois épreuves : natation, cyclisme et course à pied. Les distances varient selon les compétitions.Cyril Viennot, triathlète professionnel et membre de l’équipe vainqueur du triathlon de Chantilly en 2011 et 2012, nous explique les bases de son sport.Dans cette vidéo il nous apprend comment bien régler son vélo et adopter une bonne position.D’abord il est très important de choisir une bonne taille de cadre adaptée à votre taille.Ensuite, vous devrez régler la selle de manière à pouvoir presque tendre la jambe, mais pas entièrement, afin de pouvoir débloquer le genou pour le pédalage.Le guidon, vous pourrez choisir un guidon de contre-la-montre, mais au début un guidon classique auquel vous ajouterez des prolongateurs pour une meilleure position de recherche de vitesse sera tout à fait suffisant. Enfin, en réglant  la hauteur des deux prolongateurs à l’aide d’un système de calles vous pourrez adapter la position de vos bras, afin de trouver à la fois confort et aérodynamisme.Retrouvez de nombreux conseils pour la natation, le vélo la course à pied, mais aussi les transitions entre chaque discipline dans notre série triathlon.Ces vidéos ont été réalisées avec la participation de Castel Triathlon Series, des triathlon prestigieux en Angleterre, Irlande et France, qui se déroulent dans les parcs prestigieux de magnifiques châteaux. L'étape française a lieux le 25 août au Château de Chantilly et est ouverte à toutes et tous, juniors et adultes, débutants ou confirmés avec des formats adaptés à tous les niveaux.http://www.castletriathlonseries.co.uk  Retrouvez des milliers d'autres vidéos pratiques sur Pratiks Rejoignez-nous sur Facebook : pratikscom Suivez-nous sur Twitter : @Pratiks
Par Gaël Pollès - Publié dans : actu - Communauté : trucs et astuces
Vendredi 23 août 2013 5 23 /08 /Août /2013 16:00

Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Nous perdons tous nos cheveux en permanence, pendant que de nouveaux repousse..Mais parfois la machine s'enraye...

 

Retrouvez toutes nos astuces sur Pratiks.com !

Par Gaël Pollès - Publié dans : actu
Lundi 5 août 2013 1 05 /08 /Août /2013 11:00

Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Une vidéo pour étaler votre science, ou rassurer votre blonde ;)

 

Retrouvez tous nos savoirs sur Pratiks.com !
Par Gaël Pollès - Publié dans : actu
Lundi 29 juillet 2013 1 29 /07 /Juil /2013 11:00

Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Rechercher

Catégories

Pourquoi ce blog ?

Nous avons créé ce blog pour partager avec vous l'enthousiasme qui nous habite depuis le lancement du projet pratiks, pour que vous puissiez suivre au jour le jour l'avancée de ce projet un peu fou et nous faire partager vos idées impressions et commentaires, pour vous proposer de vivre de l'intérieur la constitution de cette startup qui pourrait un jour contribuer à simplifier la vie de chacun...
Lire la suite...

KEZAKO PRATIKS ?

Pratiks.com, c'est une idée aussi folle qu'ambitieuse :
Cr
éer la première encyclopédie pratique gratuite et libre en vidéo.
Réunir sur un même site tous les gestes de la vie, tous les savoir-faire, les modes d'emploi et les astuces les plus improbables pour faire d'Internet un véritable outil au service du quotidien de chacun, c'est ça le défi de Pratiks.
Officiellement lancé en avril 2008, la V1 du site
pratiks.com a été lançé le 12 novembre 2008 en version BETA. Près de cinq-cents vidéos pratiks vous y attendent déjà.

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés